Rechercher
  • Lilie

YOSEMITE

Mis à jour : 2 nov. 2018

Nous nous arrêtons à Fresno, faisons les courses et le plein et c'est parti pour le fameux Yosemite. Nous avons donné rendez-vous à Dylan en début d'après-midi à l’office du tourisme de la Vallée du Yosemite. En chemin nous trouvons encore une fois un coin de rivière incroyable et c'est après un bain mémorable que nous reprenons la route. C'est avec un peu de retard que nous rejoignons Dylan car, comme d'hab' dans ces parcs réputés, il y a foule sur la route ! Les retrouvailles sont chaleureuses, nous papotons un bon moment et décidons de rejoindre la partie nord du parc qui à l'air plus isolée et moins fréquentée. Nous tentons notre chance au « Porcupine Flat » camping qui semble déjà bien remplit. En tournant un peu nous tombons sur John qui est seul sur un grand emplacement et qui nous propose de partager : quelle aubaine ! Nous parquons les deux véhicules et Lilie lui propose un bon souper pour le remercier. Nous faisons connaissance de ce ministre religieux qui vit dans la simplicité (en témoigne son campement des plus austère) et qui est très sympathique et amoureux de la nature. Nous lui donnons 10 $ pour l'emplacement et il semble très touché. Nous passons un super moment tous ensemble et le froid qui tombe de plus en plus nous fait rejoindre nos couchages. La nuit est très froide mais nous dormons relativement bien.

Le lendemain, nous avons prévu une rando mais pas de réveil, on à le temps. Nous avalons un rapide petit dèj sur le froid et partons rejoindre le départ du sentier. Avec le soleil, la chaleur nous ravive un peu et c'est avec beaucoup de plaisir que nous faisons cette rando réunis comme au bon vieux temps. C'est une jolie balade sous de grands arbres et en allant nous rendre à l'Indian rock nous avons la chance d'apercevoir un jeune ours qui nous prête peu d'attention et qui poursuit sa route assez rapidement. Nous sommes subjugué de cette rencontre furtive qui ne nous était jamais arrivé auparavant pendant une rando. Et dieu sait que nous en avons fait dans l'espoir d'en voir! On est heureux comme des gosses même si c'était très furtif. Nous continuons pour arriver sur le sommet du North Dôme qui nous régale d’une vue surprenante sur des rochers massifs du Yosemite dont le Half Dome qui culmine à et qui très impressionnant par sa taille et sa forme. Nous rencontrons un couple de Québécois avec qui on taille une bonne bavette puis nous mangeons le casse-croûte en compagnie d'un chipmunk (petit écureuil rayé) peu farouche avec qui nous partageons quelques graines. Nous reprenons notre route et rejoignons une très belle forêt en contrebas qui longe un joli ruisseau et de nouveau nous croisons un ours, mais cette fois un peu plus gros, qui semble assez peureux. Nous tentons de le suivre un peu mais en vain, il connaît bien mieux les lieux que nous. À peine cinq minutes après, c'est une biche avec son faon qui partagent notre chemin, ils sont moins farouches que les ours et nous laissent bien le temps de les observer. C’est heureux et agréablement surpris que nous terminons cette jolie randonnée. Il a fait bien chaud et nous rêvons d'une bonne baignade. Avant cela nous repartons au camping où nous trouvons un emplacement de libre, et filons vers le lac Tenaya qui est d’une belle clarté. La fraîcheur du soir et le vent qui souffle rendent cette baignade bien rapide, il faut dire que l’eau du lac à 2300m est bien froide aussi. C'est cependant toujours la meilleure récompense après une bonne rando, une douche naturelle revigorante! Nous rentrons au camping, préparons à souper et finissons la soirée au chaud dans Prosper à jouer au Yatzi et à débattre sur un logo sur lequel Dylan bosse. La nuit est un peu moins froide et nous dormons (presque) paisiblement, nous entendons des animaux rôder autour de nous. Le lendemain, nous nous prévoyons une journée au lac, nous en profitons pour nous relaxer, lire, bosser, nous baigner,… Et c'est dans l'après-midi que nous partons du Yosemite pour rejoindre la plaine. Et c'est sur point de vue au-dessus d’un lac que nous nous arrêtons pour la nuit. Petit apéro en admirant un chouette coucher de soleil, un bon souper et unmagnifique ciel étoilé pour nous coucher tranquillement. Après une douce nuit nous roulons vers la ville la plus proche et prenons une dernier petit déjeuner ensemble au McDo pour bénéficier du wi-fi. Et c'est le moment des au-revoirs, bien plus officiel cette fois car Dylan remonte maintenant vers le Canada et nous filons à San Francisco pour descendre vers le Mexique. Nous nous faisons de bonnes accolades et chacun reprend sa route de son côté. Nous sommes maintenant a à peine deux heures de San Francisco et nous sommes tout excités de découvrir cette ville mythique. En plus il y a Rebecca, la collègue de Lilie au Costa Rica, qui nous y attend et qui nous a réservé trois nuits d'hôtel car elle ne peut nous accueillir chez elle. Royal !