Rechercher
  • Lilie

GLACIER

Mis à jour : 2 nov. 2018

Enfin une grasse mat’ ! Après avoir pris notre temps, nous prenons la route direction les USA. Nous roulons deux heures à travers des contrées immenses. Notamment la Cowboy Highway. Puis, enfin la douane se profile. Le douanier nous arrête et nous devons remplir quelques formalités administratives. Empreintes digitales, photos et tampon, plus naturellement une taxe de six dollars. C'est sans difficultés que nous passons notre première frontière terrestre avec Prosper. Premier arrêt : Saint Mary Lake, entrée du Glacier National Park. Nous nous rendons à l’office du tourisme local et organisons une randonnée pour le lendemain. Il y a une boucle d'une trentaine de kilomètres qui a l'air somptueuse et peu fréquentée du côté de Medicine Lake. C'est parfait pour nous. Pour dormir, on nous recommande de sortir du parc ainsi que de la réserve indienne afin de rejoindre la forêt nationale où nous sommes libres de dormir en tous temps et où l'on veut du moment que ce n'est pas une propriété privée. Nous trouvons un endroit dans la nature au milieu d'un champ entre la route et la voie ferrée. Petit souper, préparation du pique-nique et nous dormons paisiblement. C'est encore une fois aux aurores que nous nous rendons au camping du lac. C’est de là que la rando démarre. Nous avalons un bon petit déj et c'est parti pour 30 km. La lumière du soleil levant nous offre un panorama fantastique sur le lac et les montagnes et le début de la randonnée est une balade plutôt plate. Nous atteignons le lac « No name » et nous entamons l’ascension jusqu'au premier col. Un petit troupeau de femelles mouflon ainsi que leurs petits paîtrent gentiment en nous offrant un magnifique spectacle. Cette boucle nous emmène sur des flancs de montagne qui descendent à pique mais le chemin est très stable et nous progressons rapidement. Des panoramas magnifiques. Au deuxième col, nous voyons le « Old man Lake » en contrebas. Durant la descente, nous apercevons au loin un énorme orignal dans un petit étang près du lac, il s’hydrate paisiblement sous la chaleur harassante. On met toutes les chances de notre côté et c'est à la course que nous finirons la descente. Reste la traversée du bois menant près du lac. Trop tard, la bête est sortie de l'eau et nous a devancé de peu. Nous pouvons voir ses traces fraîches dans l’eau. Quel dommage. Du coup, nous nous permettons une petite baignade à poil dans l’eau glacée du lac « vieil homme ». Quel bonheur avant d'attaquer la dernière partie de la marche ! Nous mangeons nos sandwichs et c'est reparti pour encore 9 km. La chaleur harassante nous fait nous rafraîchir à chaque point d'eau que nous croisons. Enfin le camping se profile. Rinçage direct sous les robinets d'eau fraîche à disposition dans le camping, quelle chaleur, nous sommes éreintés. Du coup, nous décidons d'aller boire une bière à East Glacier. C’est un village typique qui nous charme par son authenticité. Nous nous arrêtons sur une petite terrasse bien occupée. Finalement, nous décidons de nous récompenser par un burger. Le cadre est très authentique. On est au cœur de la culture américaine. Il nous reste à trouver un coin pour dormir et il ne faut pas trop traîner car on est crevé. Nous nous engageons dans un petit chemin et nous retrouvons dans une espèce de propriété/champs. Les occupants nous laissent y passer la nuit.

Le lendemain c'est repos. Petit-déj' sur le terrain et nous partons à la recherche de wi-fi dans la petite ville de Browning. Nous trouvons un supermarché, faisons quelques courses pour la randonnée du lendemain et profitons du wi-fi. Nous repartons ensuite sur Saint Mary. Dylan reste en stand-by pour travailler. Quant à nous, nous voulons aller nous rafraîchir au lac. Alex ne se sent pas en forme en ce jour, je pense que nous avons tous pris un coup de chaud la veille malgré nos précautions. Lilie cuisine un petit lunch que nous prenons sous un arbre où nous trouvons un spot à l'ombre au bord du lac. Nous y passerons l'après-midi à profiter de bonnes baignades et de discussions avec quelques Américains de passage. En fin de journée, nous décidons d'aller au Logan Pass sur le « Hidden Lake » trail pour observer de la faune à la fraîche. Il y a un tas de monde là-bas et, le sentier est complètement aménagé. On doute de plus en plus de pouvoir observer des animaux sauvages. Nous entamons la marche quand même et sur le chemin nous observons des petites marmottes, des spermophiles et au lac, des chèvres de montagne. Elles sont normalement assez timides et discrètes mais là, la chance nous sourit. Nous repartons enjoués au crépuscule pour chercher Dylan au point de rendez-vous mais en vain. Il fait nuit noire, nous cuisinons des Noodles et dodo. Nuit agitée due à la musique forte aux alentours. Au petit matin, nous retrouvons Dylan sur le parking du Visitor Center et c'est parti pour une nouvelle randonnée au col Logan. Il s’agit de la « High Line » qui fait environ 18 km. Cette rando est bien plus populaire et fréquentée. Cependant, elle nous donne une vue imprenable sur la "going to the sun road". Pour la petite anecdote, c'est la route empruntée par Jack Nicholson dans la scène d'ouverture du film Shining lorsqu'il se rend à l'hôtel Overlook. Nous longeons donc le flanc de la montagne avec une ascension très progressive. Nous avançons d'ailleurs assez vite. Les précédentes randos étaient bien plus techniques. Nous doublons un tas de monde et arrivons très vite au chalet Granite . C'est déjà les deux tiers qui sont faits. Cet endroit nous rappelle assez la Suisse et nous faisons un break bien mérité avant d'attaquer le dernier tiers sous un soleil de plomb. A l’arrivée, une magnifique petite rivière se présente et nous nous récompensons par une superbe baignade. Ensuite, nous devons attendre les navettes gratuites pour remonter au col Logan afin de retrouver la voiture. Toutes les navettes sont pleines alors nous essayons le stop, ce qui n'est pas aisé aux États-Unis. Enfin une navette a trois places. La gentil chauffeur/guide nous divertit pendant 15 minutes de trajet. Il fait tellement chaud, nous battons actuellement les records de température. Nous décidons d'aller au lac McDonald qui clôture la fameuse route. Nous allons passer l'après-midi à nous détendre et à nous rafraîchir. En fin de journée nous prenons la route jusqu'à Kalispell, petite ville sur la route de Yellowstone. Nous y trouvons un Walmart où nous achetons un bon apéro et faisons quelques courses. Il est déjà 22 heures et le supermarché est toujours ouvert, nous interrogeons la personne de la sécurité en lui demandant jusqu'à quand ils sont ouverts. Et là c'est la réponse la plus improbable à laquelle on s'attendait : jusqu'à Noël ! Nous sommes pris d'un fou rire et passons la soirée sur le parking jusqu'à ce que la fatigue nous gagne. Étrangement la nuit sera paisible sur ce monstre parking ouvert 24 heures sur 24 plein de lumière et de passage.