Rechercher
  • Lilie

DENVER

Mis à jour : 2 nov. 2018

Nous revenons sur nos pas au grand téton pour repartir sur la route de Dubois qui est apparemment est un beau village très authentique et effectivement nous ne sommes pas déçus. Après les Rockies, c'est un paysage plus aride avec des roches colorées qui nous bluffent, des dégradés de rouge, rose, orange, jaune, violet, … C’est époustouflant! Nous traversons même une réserve indienne à travers un désert immense où nous voyons juste autour de nous tant le ciel est enfumé. Nous nous arrêtons à Crowheart pour faire le plein et c'est juste une station essence au milieu de nulle part. Le tenancier y est très sympathique et nous échangeons beaucoup sur les natifs qui vivent dans cette réserve. Je lui achète d'ailleurs un très beau bracelet artisanal en perles fabriqué par les femmes Shoshone. C'est un beau symbole de notre voyage. Les routes sont droites et interminables au milieu de ces déserts et nous roulons pendant des heures avant d'atteindre Casper où nous décidons de continuer un bout plus loin jusqu'à Douglas où un parking avec des sanitaires est disponible pour les nomades. Nous soupons léger et dormons assez vite, crevés par ces longues heures de route et notre soirée de la veille. Le lendemain, nous reprenons la route après un bon petit déjeuner et Denver n'est vraiment plus très loin, nous y arrivons en milieu d'après-midi où un trafic intense nous accueille. Enfin, nous sommes arrivés chez Steve et Isabelle. Steve nous reçoit les bras grands ouverts ! Isabelle, quant à elle, n’est pas là et rentre le lendemain d'un camping entre copines. Nous savourons un bon apéro, Steve nous prépare un délicieux souper et après quelques digestifs nous allons nous coucher dans une magnifique chambre avec un grand lit et une salle de bain. Quel bonheur ! Nous passons trois semaines à Denver avec un programme génial de découvertes culturelles, de somptueux repas, d’apéros arrosés, de bains d’amour de famille, de randonnées, etc… nous sommes gâtés ! Isabelle et Steve nous font découvrir les environs en nous emmenant à Eldorado Springs faire une jolie randonnée et remplie les multiples bouteilles avec l’eau de source qui inonde cet endroit. Il nous emmène aussi découvrir le fameux amphithéâtre de Red Rocks où de nombreux artistes et groupes ont déchaîné la foule. À Boulder ils nous font la surprise du concert de Ziggy Marley dans une vieille grange aménagée en salle de concert très intime, nous avons la liberté de danser et de nous régaler à écouter le fils prodige de Bob. Quel honneur ! Ils me font aussi découvrir le Qi Gong, une méthode plus ancestrale du Tai Chi qui est aussi appelé méditation en mouvement. Ce qui nous permet aussi de rencontrer d'autres initiés tels que Ioanna, Kate, Jim, Dave, Dallas, etc. Les trois semaines sont aussi ponctuées d'un match de baseball où en plus l’équipe des Rockies l'emporte et nous fait vivre de vraies sensations américaines, une soirée au théâtre où nous assistons à un music-hall sur la vie de Carole King, un show exceptionnel de danses, chants et théâtre : un régal ! En sortant nous improvisons même une petite danse avec une fanfare de rue qui met le feu. Il y a aussi une fin de soirée dans un jazz bar où nous passons un super moment. Sans compter les multiples restaurants ou soupers à la maison avec des gens super ! Toutes les rencontres de la famille américaine, les 70ans de Steve à Golden avec famille et amis, les repas et apéro avec Steve junior et Kris, Holly et Marc, Krista et Bryan, les retrouvailles avec Brittany et Nathalie, Nikki, Steph et ses sœurs, Zac et Conor, .. un bain d'amour familial qui fait un bien fou ! On fait même une rando avec Conor qui nous emmène gravir nos deux premiers sommets à plus de 4000 m les « fourteeners » comme ils les appellent ici dans le Colorado (qui en possède plus de 50). La balade est splendide malgré le froid et le manque d'oxygène, la vue imprenable depuis le sommet de Gray’s et Torray’s pics. D’ailleurs Isabelle et Steve nous ont emmené sur la route pavée la plus haute d'Amérique du Nord, le Mont Evans qui est aussi à plus de 4000 m. d’altitude : c’est fou ! Les semaines de stabilité nous ont aussi permis de mettre Prosper au garage pour de multiples réparations qui lui donnent une nouvelle jeunesse pour des milliers de kilomètres qui vont suivre. Pas facile de quitter cette reposante «Peace House» qui nous a accueilli à bras ouverts dans cette ville de Denver qui est pleine de bonnes surprises, mais après trois semaines nous décidons de reprendre la route avec toujours autant d'excitation. Nous faisons le plein de tout ce qu'il faut, un coup de ménage à Prosper et on serre Steve fort dans nos bras. En chemin vers Grand Sand Dunes NP nous nous arrêtons à Conifer pour dire au revoir à Isabelle sur son lieu de travail. De nouvelles accolades douloureuses ! C'est le cœur lourd mais à la fois tout excité que nous nous dirigeons vers notre prochaine étape.