Rechercher
  • Lilie

TAOS

Mis à jour : 2 nov. 2018

La route à travers le Colorado est fabuleuse, elle serpente entre de belles montagnes et les trembles qui revêtissent leurs couleurs d'automne et qui les tapissent, embellissent encore plus le paysage. Pendant ces quelques heures de route, nous traversons des décors assez différents entre vastes plaines, montagnes et steppes arides. Un peu avant notre destination du jour nous passons à Hooper qui est un endroit très réputé pour l'observation des ovnis. Il y a d'ailleurs tout un site de pèlerinage avec divers témoignages et des offrandes pour les cieux. Nous y rencontrons Stan, un local qui gère l'endroit et qui nous explique que des scientifiques ont découvert deux vortex d'énergie qui entourent ce lieu et qui créeent donc un passage vers des dimensions parallèles. Nous laissons nous aussi une trace de notre passage et c’est sous un ciel rouge flamboyant que nous poursuivons notre route. C'est à la tombée de la nuit que nous atteignons le camping gratuit et à l'abandon aux abords du parc. C'est autour d'un bon apéro que nous célébrons le retour à notre vie de nomade. C'est sous un soleil tapant que nous nous réveillons dans cette zone aride et totalement dépourvue d'arbres. Nous avalons un petit-dèj et filons à Great Sand Dunes à quelques kilomètres de là. C'est sous un spectacle incroyable que nous atteignons le parc. De gigantesques dunes de sable clair s’élèvent devant des montagnes encore plus impressionnantes. On arpente quelques dunes à pied nu sous un soleil déjà très accablant, ce qui nous pousse à reprendre notre route assez rapidement. En chemin vers Taos au Nouveau-Mexique nous traversons des routes droites sur des kilomètres, assez désertiques et avec des micro-climats assez étonnants. Une fois à Taos nous sommes charmés par l'architecture du centre-ville qui est rempli de maisons en Adobe (terre et paille), parsemé de couleurs vives. Nous faisons les touristes un bon moment, nous rendons à l’office du tourisme pour nous renseigner sur les Pueblo et la communauté autosuffisante non loin de là et terminons notre visite par la petite église catholique en Adobe elle aussi. Pour dormir nous nous rendons sur une aire de repos à côté du canyon traversé par un immense pont en acier. Le coucher de soleil est somptueuse sur ces roches rouges que nous admirons autour d’un bon apéro. Nous dormons paisiblement sur cette aire qui est à l'abandon.

Le lendemain nous nous réveillons gentiment avec plusieurs personnes et véhicules qui nous entourent Il semblerait qu'un petit marché est entrain de s’établir juste à côté de nous. Après un bon café nous filons au « Taos Pueblo », le village amérindien conservé comme à l'époque avec toujours des natifs qui perpétuent les traditions malgré l'évolution et l'acclimatation à la culture occidentale. Nous optons pour une visite guidée afin d' en apprendre plus sur leur culture. Notre guide est un natif qui a étudié puis est revenu vivre parmi les siens. La visite est super intéressante et avant de quitter ce beau village nous achetons une miche de pain à une locale. C'est ensuite vers la communauté « Earthship » que nous poursuivons la journée. Le concept est dans l'air du temps, il s'agit de maisons construitent uniquement avec du recyclé et/ou des déchets et qui s'autosuffisent. Le pionnier du mouvement est Michael Reynolds, un architecte visionnaire qui a bien évolué avec son temps. Le village compte maintenant de nombreux résidents et une académie qui propose des cours pour transmettre ce savoir. Visite très intéressante malgré le côté très commercial qui nous a frappé et un peu refroidi. Il est seulement midi lorsque nous terminons ces visites alors nous reprenons la route vers le Colorado pour nous rendre à Mesa Verde NP. C'est encore une fois une belle route scénique qui nous y emmène et c'est en fin de journée que nous y arrivons. Nous allons nous parquer dans un BLM (Bureau of Land Management) sorte de terrain de camping gratuit sans aménités juste à côté du parc. Petit apéro devant un superbe coucher de soleil, un bon souper et quelques heures de boulot avant de passer une très bonne nuit sous un ciel rempli d'étoiles.