Rechercher
  • Lilie

MESAVERDE

Mis à jour : 2 nov. 2018

Au petit matin notre première étape est l’office du tourisme où nous achetons notre carte postale souvenir habituelle, nous réservons deux visites guidées pour les fameux villages dans les falaises et prenons des nouvelles des nôtres. La première visite et le « Cliff Palace » le même jour à 16h, quant à « Long House » qui est dans un endroit plus isolé c'est le lendemain à 9h. Du coup avant le déjeuner nous décidons d'escalader le « Point Outlook » qui nous donne une vue imprenable sur la vallée et une bonne partie du parc. Après manger nous partons explorer la Mesa Top Loop qui est à proximité de notre visite à 16h. Lorsque nous nous rendons au point de rendez-vous, c'est un groupe impressionnant qui s’y agglutine. La rangers fait un léger débriefing et nous descendons au Cliff palace qui est absolument somptueux et bien conservé malgré les siècles écoulés depuis la Grande migration du XIVe siècle. Notre rangers est passionnée et nous fait une visite guidée très intuitive qui requiert notre participation à tous. Nous nous délectons de ce paysage unique et après la visite nous retournons camper au même endroit et admirons encore un chouette coucher de soleil en compagnie de Brooke et de son chien qui voyagent en van aménagé eux aussi. Après un bon souper et un peu de travail, nous dormons encore paisiblement. C'est tôt le matin que nous mettons les voiles car la route est longue jusqu'à « Long House ». Par précaution nous remettons un peu d'essence avant d’y aller pour ne pas tomber en rade. Il faut savoir qu'à proximité des parcs nationaux ou des endroits très touristiques, le prix de l'essence augmente considérablement alors nous devons souvent anticiper dans la mesure du possible. À 9h, le groupe est au rendez-vous et semble un peu moins nombreux que la veille. Le rangers qui nous accompagne cette fois semble plus timide même si elle répond volontiers aux questions posées. Le soleil tape déjà fort lorsque nous commençons notre marche vers le site, Mesa Verde est un joyau vert au milieu d'une zone assez aride et nous le ressentons bien. Long House est un village juché dans une énorme alcôve et l’état de conservation est impressionnant. Cette fois nous pouvons arpenter le site en long et en large et nous profitons de la belle lumière du matin pour admirer le lieu. Nous faisons la connaissance d'un couple d'américains très sympa qui ont pas mal voyagé et qui nous donnent de bons conseils pour la suite de notre périple. En remontant vers le parking nous bifurquons pour aller voir des sites de « Pit House » qui sont les villages creusés dans la terre occupés avant la descente dans les falaises. En rejoignant Prosper, la batterie est à plat, on ne peut plus démarrer ! Heureusement, le couple rencontré plus tôt est équipé de câbles. Et Prosper redémarre sur les chapeaux de roue ! On avait laissé les feux allumés toute la matinée, on ne nous y reprendra plus ! Un picnic, une bonne douche et nous décidons de partir sur Cortez pour trouver du wi-fi et bosser un peu. Après avoir tournoyé dans cette ville de taille moyenne et après mûres réflexions, nous optons pour une chambre de motel qui combine le wi-fi à volonté, une bonne nuit et une douche en perspective. Nous trouvons à 60 $ la nuit avec petit déjeuner inclus. Nous bossons un bon moment, prenons l'apéro, regardons la télé et savourons bonne nuit de repos dans un grand lit. Le matin nous profitons à fond du Wi-Fi pour donner des nouvelles à ceux qu'on aime, pour bosser sur votre blog et pour établir notre itinéraire pour la prochaine étape à Bryce Canyon NP. Et pour y arriver nous décidons de suivre la route scénique qui traverse le Grand Staircase-Escalante NP et le Capitol Reef NP. Mais avant cela, la fameuse Monument Valley nous attend. Nous passons par le mythique « Four Corners » qui est le seul endroit des États-Unis où quatre états se côtoient : Utah, Colorado, Nouveau-Mexique et Arizona. Il est situé dans une zone déjà très aride et dans une réserve indienne. Nous devons d'ailleurs payer cinq dollars chacun pour accéder à la fameuse plaque gravée sur le sol et qui est entourée de stands proposant du savoir-faire des natifs de la réserve. Nous poursuivons notre route vers la Monument Valley et plus nous avançons, plus le paysage gagne en aridité et c'est avec beaucoup de fascination que nous l'admirons. Au détour du dernier carrefour avant notre but ultime, nous sommes témoins d’une célébration dans une arène avec quelques natifs en habits traditionnels. Nous nous y arrêtons un moment et admirons ce qui semble être une compétition de danse traditionnelle accompagnée de chants traditionnels.